En 2020...

Année marquée par la pandémie de COVID-19. Le collectif s'est mobilisé pour favoriser l'entraide entre voisin.e.s (faire les courses, distribution de paniers de légumes ou autres produits locaux, ...) et promouvoir les commerces et les restaurants du quartier.

Une petite fête du quartier a tout de même eu lieu sur la Placette du Pré-du-Marché le 20 semptembre en correspondance avec la semaine de la mobilité, avec la possibilité de tester un vélo-cargo, un atelier collage, des petits croques salées et sucrées, des boissons et de la musique. 

En 2019...

Le dimanche 22 septembre a eu lieu la fête du quartier sur le Pré-du-Marché (du Pointu au Cazard), en collaboration avec la Ville de Lausanne, dans le cadre de la Semaine de la mobilité. Au menu, un brunch canadien (terrasses éphémères avec les restaurateurs du quartier, pour le ravitaillement la boulangerie Millioud et le stand du collectif Vinet-Beaulieu avec oeufs en variation, bacon, fromages et boissons. Gymkhana à vélo, trottinette et autres véhicules de mobilité douce, avec la collaboration de Pro Vélo et de deux policiers-cyclistes. Des vélos-cargo à tester avec Pro Vélo, de petites réparations de vélos par les Cycles Ricca et des jeux organisés par la Ludothèque.

L’année 2019 a été essentiellement marquée par la démarche participative pour le réaménagement du quartier, soit la piétonisation du Pré-du-Marché dans sa première partie, et le réaménagement du Clos-de-Bulle en zone de rencontre. La décision de la Ville de procéder à ce réaménagement en faveur d’espaces plus généreux pour la population (piétonisation, zone de rencontre) vient en grande partie de nos demandes ainsi que de notre opposition au projet d’agrandissement du parking du Valentin et de création d’une sortie sur le Clos-de-Bulle. Plusieurs séances réunissent la Ville avec les différents acteurs du quartier : collège Saint-Roch, Crèche du Clos-de-Bulle, commerçants, collectif Vinet-Beaulieu durant le début de l’année.

 

5 mai : lancement de la démarche participative par la Ville. Des ateliers thématiques sont organisés et de nombreux membres du collectif y participent.

23 mai : présentation des résultats de la démarche participative pour le réaménagement du quartier. Nous obtenons une série de garanties : les places macarons supprimées sur le Clos-de-Bulle seront réintroduites dans le quartier, la modification du schéma de circulation sera étudiée et des variantes analysées, notamment.

 

Juin : le test 30 km/h la nuit se poursuit jusqu’au début juin. Puis le 50 km/h est réintroduit la nuit jusqu’aux décisions politiques qui interviendront après analyse des résultats.

 

2 septembre : AG statutaire du Collectif

 

22 septembre : fête de quartier. Cette année, la Ville nous propose de tester le périmètre des réaménagements prévus pour notre fête de quartier (cf. ci-dessus) et d’utiliser le dimanche sans voitures proposés aux quartiers, soit le dimanche 22 septembre. Nous organisons un brunch plutôt qu’un vide-grenier, des commerçants du quartier participent (boulangerie Millioud, Saveurs en vrac). La Ville tient un stand pour informer la population du projet de réaménagement. La Police nous offre ses services (concept de police de proximité) et deux agents viennent participer et encadrer le gymkhana que nous organisons pour les enfants. Pro Vélo propose des vélos-cargo en test et les Cycles Ricca proposent de petites réparations. Et la Ludothèque Pinocchio est fidèle au poste depuis de nombreuses années. La journée est un franc succès et la forte participation de jeunes familles et de nombreux enfants démontre l’intérêt de pouvoir occuper l’espace public différemment.

 

26 novembre : résultats du test 30 km/h de nuit et réaménagements du quartier : Mme Florence Germond, Municipale des Finances et de la mobilité, vient nous présenter les résultats du test 30 km/h la nuit et du projet de réaménagement du quartier, suite à la démarche participative.

 

Durant le mois de novembre, le Conseil communal valide le préavis qui prévoit la généralisation de la limitation à 30 km/h la nuit dans toutes les rues en dépassement de bruit, ainsi que la création de sept nouvelles zones de rencontre. Il vote un montant de 4.5 millions pour les aménagements nécessaires. Le canton décide également d’autoriser la mesure de réduction de la vitesse dans les communes concernées.

 

2 décembre : AG extraordinaire organisée pour déterminer la suite de notre opposition à l’extension du parking du Valentin. Nous décidons à l’unanimité (avec deux abstentions) de retirer notre opposition compte tenu des améliorations significatives qu’apportera le réaménagement du quartier. Nous en informons la Commune.

 

18 décembre : un apéritif de Noël est offert sur la Placette du Pré-du-Marché. Le froid ne décourage pas les amateurs, habitants du quartier et membres du collectif.

En 2018...

 

Le test 30 km/h la nuit s’est poursuivi durant toute l’année 2018 sur Beaulieu et Vinet.

La présentation des résultats intermédiaires du test 30 km/h de nuit a lieu le 31 janvier. Ces résultats sont très positifs et l’enquête auprès des riverains est un plébiscite pour la réduction à 30 km/h la nuit. L’enquête auprès des usagers de la route donne également des résultats positifs, puisqu’ils sont plus de 60% à considérer la mesure comme facile à respecter  et à l’approuver. En gros le bruit diminue de moitié et les pics de bruit diminuent de 80% !

 

L’assemblée générale a choisi le thème « Deal de drogue et vie de quartier ». Elle a eu lieu le 7 mai en présence de M. Hildbrand, Municipal de la Sécurité et de l’Economie. Plus de cent personnes ont été présentes dans la grande salle du Cazard. La soirée sera poursuivie par une intense activité médiatique et elle donnera lieu à la décision de la Municipalité de mettre en place des patrouilles de police contrer le deal dans six points « chauds » de la Ville (dès juin 2018), dont notre quartier, en particulier au carrefour St-Roch/Cèdres.

Les travaux d’aménagement au carrefour St-Roch/Pré-du-Marché se sont terminés durant le mois de juin. Les trottoirs ont été élargis, de grands pots où des figuiers ont été plantés ont été installés par le Service des Parcs et Domaines, ainsi que des lierres. Nous complétons la végétalisation par la plantation de fleurs diverses au pied des figuiers.A notre demande, les pots, d’une couleur jaune peu convaincante, ont été repeints d’une couleur « terre cuite », nettement plus adaptée.

Des travaux de réaménagement de l’Avenue Vinet ont lieu durant l’été. Ils expriment la volonté de la Municipalité de tranquilliser cette avenue, en complément à la réduction de la vitesse à 30 km/h de nuit. Végétalisation, pistes cyclables, réduction de la voirie, création de placettes) en sont les principaux éléments. Nous avons organisé un apéritif pour remercier les ouvriers (septembre). Ils nous ont dit que c’était la 1ère fois dans leur vie professionnelle qu’ils étaient remerciés pour leur travail !

L’inauguration a eu lieu le 3 novembre. Elle s’est déroulée au carrefour Vinet-Valentin et a connu un important succès auprès des habitants du quartier. C’est la Ville qui l’a organisée et elle s’est déroulée avec la participation de Mme Germond, Municipale des Finances et de la Mobilité. Le collectif Vinet-Beaulieu a aussi eu la possibilité d’exprimer sa satisfaction et sa reconnaissance.

La Fête de quartier a eu lieu 15 septembre et comprenait une foire aux livres, un vide-grenier et un repas canadien. Elle a rassemblé une centaine d’habitants du quartier sur la rue St-Roch. Ateliers d’écriture et de dessins pour petits et grands, accueil d’auteurs lausannois ont participé à l’animation de la journée.

Etablissement La Ruche : durant l’année, nous sommes intervenues à plusieurs reprises auprès de la Municipalité, suite à des plaintes d’habitants proches du bas de la rue de la Tour où se situait l’établissement « La Ruche », dont les nuisances étaient importantes : des rassemblements de personnes alcoolisées et autres substances dérangeaient gravement le voisinage. Une pétition lancée par une habitante fut également envoyée à la Municipalité et l’établissement a fermé.

Durant l’année, nous avons mis en place un site Web et, à notre demande, une vitrine réservée à notre collectif a été posée sur la Placette du Pré-du-Marché.

En 2017...

Les travaux sur la Placette du Pré-du-Marché se terminent par l’enlèvement du monte-charge. La physionomie de la place change entièrement et elle va être désormais très fréquentée.

Le test de la réduction de la vitesse à 30 km/h durant la nuit commence le 1er juin et va durer deux ans. Il doit permettre de mesurer les effets de la limitation sur les niveaux de bruit.

Notre vide-grenier et fête de quartier a lieu le 26 août et connaît un beau succès. Et le beau temps est de la partie.

En décembre nous déposons une opposition à l’extension du parking du Valentin et à la création d’une nouvelle sortie sur le Clos-de-Bulle. L’opposition est signée par près de 150 habitants du quartier. Motif : augmentation du trafic et donc danger accru pour tous les piétons, en particulier pour les enfants, fort nombreux depuis la rénovation de la Placette. Et la sortie se situera entre la Crèche et la place de jeux !

Campagne anti-bruit : la police a procédé à 137 dénonciations lors de contrôles nocturnes, dont 40% pour des comportements inappropriés, 56% pour des véhicules défectueux ou modifiés (55% voitures et 45% motos) et 4% pour de la musique excessive.

En 2016...

Les résultats de la campagne anti-bruit menée par la police lausannoise à notre demande sont présentés lors de notre AG du 1er février :

  • de juin à décembre 2015: 233 dénonciations ont été déposées. 1/3 des dénonciations concerne des comportements volontairement bruyants, 2/3 concernent des moteurs ou pots modifiés ou défectueux.

  • Le nombre de dénonciations a été plus important que prévu. Des campagnes similaires seront reprises.

Nous inaugurons la place de jeu du Pré-du-Marché après sa rénovation (28 mai), en présence de la Municipale Mme Florence Germond, de la Banda (fanfare des écoles), d’élèves du Collège Saint-Roch qui tenaient un stand de raclette, et des enfants de la Crèche du Clos-de-Bulle qui nous ont fait danser la zumba.
 

Depuis, elle attire chaque jour des dizaines d’enfants. Et des personnes âgées viennent y passer un moment et s’amuser du plaisir des enfants. Un succès total !
 

Les travaux de réaménagement et de sécurisation de la rue Saint-Roch se terminent. Ils visent à renforcer la sécurité pour les piétons, les enfants en particulier et à améliorer la qualité de l’espace public.
 

Des travaux au carrefour de la rue Saint-Roch et du Clos-de-Bulle permettent d’augmenter les surfaces à disposition des piétons : rétrécissement de la chaussée, pose de bornes, des mesures qui doivent convaincre les automobilistes et motards qu’ils sont dans un quartier d’habitation et qu’il faut lever le pied !
 

Nous organisons une « marche exploratoire nocturne » en collaboration avec les Services industriels, (7 septembre) pour améliorer l’éclairage public. Lors d’une 2e séance (10 novembre), un retour sur les résultats de la marche et sur les principaux constats nous est proposé. Illumination de la tour de l’Âle, différenciation des éclairages des axes principaux et des rues de quartier, mise en place de lampadaires sur la placette du Pré-du-Marché, en sont les principaux résultats.
 

Et nous fêtons la Saint-Nicolas le 6 décembre, avec la participation de l’âne Cobalt, avec lequel nous avons fait un cortège en passant par la place Saint-Laurent et la rue de l’Âle, pour terminer par un goûter et des contes à l’Espace-Accueil du collège Saint-Roch.

En 2015...
 

Les travaux de rénovation de la place de jeux du Pré-du-Marché sont effectués.
 

Lors d’une séance que nous avons sollicitée auprès la Ville et de la Direction des travaux, nous présentons nos propositions d’aménagement des avenues de Beaulieu et Vinet, suite au mandat que nous avons confié à l’ingénieur spécialiste de la mobilité, Pedro de Aragao.
 

Les conseillers municipaux Florence Germond et Oscar Tosato viennent nous présenter les projets d’aménagements dans notre quartier, lors de l’AG du 1er juin. Mesures de sécurisation devant le collège Saint-Roch et rénovation de la placette du Pré-du-Marché sont au menu.
 

L’Office fédéral des transports (OFT) nous reçoit le 19 juin pour présenter nos arguments à l’appui de notre opposition aux Axes forts de transports publics, qui auront pour effet d’augmenter significativement le trafic sur nos rues (+ 20% sur Beaulieu et + 13% sur Vinet).
 

Nous demandons et obtenons une réarborisation de l’avenue de Beaulieu, que les arbres y ont disparus. Des arbres sont replantés et des bandes herbeuses bordent le trottoir est.
 

La Ville lance son programme Nature en ville et le Collectif Vinet-Beaulieu est choisi pour recevoir le premier sigle attestant de son activité pour la végétalisation du quartier.
 

La campagne anti-bruit des véhicules commence au printemps pour se poursuivre tout au long de l’année.
 

Le troisième vide-grenier du quartier accueille une trentaine de stands ainsi qu’un atelier de dessin dans la rue (29 août). Le beau temps est avec nous, la ludothèque et ses jeux d’enfants aussi.
 

Notre traditionnelle Saint-Nicolas a lieu le 6 décembre, avec, pour la première fois un cortège avec l’âne Cobalt.

 

En 2014…
 

« Le bruit la nuit, ça rend fou, malade et ça fait grossir », tel est le titre que l’émission 36.9°de la RTS consacre au bruit et à son impact sur notre santé. Nous participons et on voit (et entend) les problèmes de nos avenues Beaulieu et Vinet.

Le débat sur Taoua, le projet de tour prévu sur le site de Beaulieu, à l’angle Jomini-Beaulieu, fait le plein lors de notre AG du 10 février.
 

Le collectif Vinet-Beaulieu participe à l’exposition Lausanne-Jardins 2014 en fleurissant des bacs placés sur la rue Saint-Roch où nous faisons pousser de grandes plantes de ricin qui viennent égayer la rue.

Le deuxième vide-grenier a lieu le 30 août, la population s’y presse, petits et grands profitent de la rue fermée au trafic pour la journée, la musique s’y déploie et tout le monde est content !
 

Les propositions d’aménagement de nos deux avenues Beaulieu et Vinet sont présentées aux habitants du quartier par le biais de deux expositions durant le mois de novembre.
 

Pour la fête de Saint-Nicolas, nous accueillons l’association « Osons les livres » qui fait aux enfants les lectures de leur choix et la ludothèque Pinocchio organise des jeux de société pour les plus grands.

En 2013…

Des aménagements le long du Pré-du-Marché sont effectués, Une rencontre avec la déléguée vélos de la Ville nous permet d’obtenir des arceaux à vélos supplémentaires, une piste cyclable remontante et l’installations de seuils de ralentissements.
 

Nous organisons notre premier vide-grenier le 30 août et accueillons une trentaine de stands d’habitants du quartier. Un vide-grenier des enfants est également présent dans la cour du collège.
 

Nous participons à l’action Fenêtres de l’Avent, organisée par le Département missionnaire durant le mois de décembre
 

Notre fête de Saint-Nicolas a lieu (7 décembre) pour la 1ère fois, à l’intérieur, soit à l’ Espace-Accueil du collège Saint-Roch. Notre collaboration avec le collège commence.
 

Les commerçants de la rue Saint-Roch organisent un Nocturne des commerçants du quartier (20 décembre).

 

En 2012…

Notre AG accueille la police lausannoise pour échanger sur les problèmes rencontrés dans notre quartier, à savoir l’excès de circulation et le deal de rue.
 

Nous signons une convention avec la Ville de Lausanne, qui met à notre disposition quelques pieds d’arbre sur l’avenue Vinet et des bacs sur Saint-Roch pour que nous entretenions des « jardins de poche ».
 

Nous déposons notre opposition munie de 83 signatures (10 juillet) au projet d’  « Axes forts de transports publics urbains » lequel prévoit des importants reports de trafic sur l’avenue de Beaulieu (+20%) et sur l’avenue Vinet (+13%).
 

Pierre Corajoud, l’infatigable découvreur des multiples beautés de la Ville de Lausanne, nous balade dans les zones 30 de notre quartier et aussi dans des rues particulièrement bruyantes (Beaulieu)
 

Par deux fois, nous rencontrons les tl, maître d’ouvrage des Axes forts de transports publics urbains (AFTPU) pour faire valoir nos arguments à l’appui de notre opposition.

 

En 2011…

Après plusieurs années de fonctionnement sur une base volontaire (depuis 2007), nous créons l’association « Collectif des habitants du quartier Vinet-Beaulieu » de manière à renforcer notre identité et notre visibilité face aux autorités communales.
 

Lors de notre assemblée constitutive (3 octobre), nous recevons Urs Zuppinger, urbaniste à la retraite, qui vient nous parler du rôle et de l’importance de l’implication citoyenne dans l’évolution de notre milieu de vie. Ses encouragements nous seront précieux.
 

Le Conseil communal refuse la réponse de la Municipalité aux deux pétitions que nous avions déposées en 2007 et qui demandaient des mesures de modération du trafic et de la vitesse, ainsi que des améliorations de la qualité de vie. La Municipalité va devoir revoir sa copie !

 

En 2007…

350 habitants de l’avenue Vinet et plus de 500 de l’Avenue de Beaulieu et du quartier déposent deux pétitions demandant des mesures de modération du trafic et de réduction de la vitesse. Ces pétitions sont remises à la présidente du Conseil communal fin août 2007.